Gravir des montagnes pour guérir la fibrose kystique

Publié le par Pascal

En septembre prochain, quatre aventuriers de la région graviront le Mont Elbrous et vivront pendant quelques jours les mêmes difficultés respiratoires qu'une personne atteinte de fibrose kystique.
Les pompiers Éric Chevalier et Jonathan Dionne, de Québec, Stéphane Fontaine, de Stoneham, ainsi que l'avocate Véronique Denys, de Québec, débuteront l'ascension vers le sommet de l'Europe le 8 septembre. Pendant leur périple, ils devront relever plusieurs défis, mais leurs pas seront guidés par la volonté d'amasser 50 000 $ pour améliorer les soins et peut-être guérir la fibrose kystique.
 
Situé en Russie, le Mont Elbrous fait 5 600 mètres d'altitude, ce qui demandera aux grimpeurs environ six ou sept jours d'ascension. Les aventuriers auront peut-être à faire face à des tempêtes de neige, à des avalanches et à tous les dangers qui pourraient survenir si, perdus, ils quittaient le sentier.
Lors d'une précédente expédition au Mont Aconcagua en 2003, toujours au profit de la fibrose kystique, les pompiers ont dû faire face à des scénarios semblables. Cette fois, ils devront utiliser du nouveau matériel, dont les crampons et les piolets.
Fibrose kystique
C'est pour la petite Sarah-Ève, la fille de 11 ans de Stéphane Fontaine, ainsi que pour toutes les autres personnes atteintes de la fibrose kystique que l'équipe s'est lancé ce défi. «Sarah-Ève doit avaler une trentaine de pilules quotidiennement pour aider sa digestion. En plus, elle doit recevoir deux heures de soins chaque jour pour déloger les mucus de ses poumons», indique M. Fontaine.
Lorsqu'ils graviront le Mont Elbrous, les aventuriers connaîtront certainement des problèmes respiratoires en raison de l'altitude. «Ceux-ci s'apparentent à ceux occasionnés par la fibrose kystique. Nous connaîtrons donc pendant quelques jours ce que ma fille vit à tous les jours», affirme M. Fontaine.
 
On peut avoir plus de détails à www.expeditiondepompier.com ou contribuer à la cause. La fibrose kystique est une maladie héréditaire qui affecte, par le biais d'un mauvais fonctionnement des glandes muqueuses, les poumons et le système digestif. On évalue à 3 000 le nombre de personnes atteintes au Canada.

Commenter cet article