Depuis la greffe, je respire mieux

Publié le par Pascal

"J'ai la mucoviscidose depuis l'enfance : c'est une maladie qui touche principalement les voies respiratoires. J'en suis maintenant libéré grâce à mes nouveaux poumons.

Avant la greffe, je m'essoufflais au moindre effort, j'étais toujours fatigué par mon insuffisance respiratoire, qui a atteint des sommets en septembre 2001. J'étais sous oxygène et respirateur la nuit.

Depuis la greffe, j'ai récupéré et ma capacité respiratoire est pratiquement normale. Bien sûr, je respire mieux. J'ai retrouvé l'appétit et je mange normalement. Je mène une vie d'étudiant normale, je fais du vélo, du ski comme j'en ai toujours fait.

Tous mes copains savent qu'il faut parler du don d'organe en famille parce que la carte de donneur ne suffit pas. Ils en ont d'ailleurs tous parlé avec leur famille proche.

Je n'avais jamais pensé à la greffe avant : ça s'est décidé très vite. J'ai été inscrit sur liste d'attente en décembre 2001. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir. J'ai été hospitalisé pendant un mois et 2 jours.

J'ai poursuivi mes études malgré la maladie.

Avant la greffe, je ratais des cours le matin parce que j'étais trop fatigué. J'ai redoublé ma première année de géologie à l'université des Sciences et techniques de Nantes à cause de la greffe qui a eu lieu juste après les partiels en Janvier 2002. Actuellement, je suis en 3ème année d'aménagement du territoire.

La deuxième année après la greffe, quand j'ai été hospitalisé un mois et demi à cause d'un virus, j'avais complètement perdu l'appétit et j'ai été mis sous perfusion. L'équipe soignante (qui est formidable) me connaît bien et ça me rassure, il est important d'avoir confiance en eux pour survivre".

Florian, 24 ans             Florian, 24 ans, greffé des poumons depuis janvier 2001

Source : www.greffedevie.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KAC 10/09/2006 09:13

vraiment super !! je dois dire que depuis que je suis maman ,je suis encore plus pour le don d'organes, mon homme qui est chercheur l'a toujours était . si on peut "sauver des vies", pour ma part ,j 'ai peur de la mort ,et le fait de fait de faire un don d'organes, c'est comme si je me réincarnais ,revivais et si en plus je peux aider quelqu'un ,je dis oui !! je te soutient fortement ,gros bisous à toi !!

Nadine 04/09/2006 22:56

Bonjour Pascal,
Je te remercie d'être venu mettre un com sur mon blog. C'est sympa à toi. Moi aussi, je suis malade. UNe maladie génétique également : la spondylarthrite ankylosante. J'ai maintenant 45 ans et cela fait des annnées que j'en souffre. Mon blog est une échappatoire car j'ai du m'arrêter de travailler.
Je vais te rajouter dans mes liens car il faut faire connaître ta maladie si tu as d'accord.
A très bientôt, Pascal,
Nadine de Trans en Provence dans le Var

Bilou 03/09/2006 18:23

Une histoire pleine d'espoir et de courage! Bel exemple de persévérance que tu nous racontes là! Cela fait réfléchir...
Bisous et bon dimanche