Une arme de défense contre les biofilms bactériens

Publié le par Pascal

Lorsque des bactéries trouvent un support qui leur convient et suffisamment de congénères à proximité, elles se fixent sur ce support et forment des colonies qui s’entourent d’une enveloppe sucrée, composée de polysaccharide. Cette structure est appelée biofilm. Pour ceux qui luttent contre les maladies nosocomiales ou les infections chroniques, ces biofilms sont un redoutable ennemi : ils résistent beaucoup mieux que les bactéries isolées aux traitements antibiotiques ou aux défenses immunitaires de l’organisme.

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont identifié une molécule qui pourrait empêcher la formation de ces biofilms sur différentes surfaces. L’équipe de Jean-Marc Ghigo a travaillé avec une souche d’E. coli responsable d’infections urinaires. En étudiant la capacité de cette bactérie à créer des biofilms avec d’autres bactéries, ils ont découvert qu’elle produisait un polysaccharide inhibant la formation de ces colonies.

En appliquant cette molécule de sucre complexe sur du verre ou du PVC, les chercheurs ont constaté que plusieurs bactéries, comme les staphylocoques dorés, ne parvenaient plus à y adhérer. Une telle parade serait très utile pour les implants (prothèses de hanche, valve cardiaque) ou les cathéters, afin de diminuer le risque d’infection chez les patients.Ces travaux ont été publiés dans les PNAS en août.

Les biofilms bactériens se forment aussi dans l’organisme. Chez les malades atteints de mucoviscidose les biofilms de Pseudomonas aeruginosa provoquent de très graves infections, souvent mortelles. Des biofilms seraient également responsables du caractère chronique de certaines infections comme la prostatite chez l’homme ou l’otite chez l’enfant. Ces colonies de bactéries apparaissent de plus en plus comme un élément majeur de la résistance aux antibiotiques.

Source : http://sciences.nouvelobs.com/

Publié dans l'info minute

Commenter cet article