Nouveau succès pour Albérica

Publié le par Pascal

La troupe Albérica fêtait le week-end dernier son Xe anniversaire. Par trois fois elle a rempli le théâtre des Ursulines avec son spectacle “Souviens-toi du jour”. Et les spectateurs s’en souviendront.

Pour fêter ses dix ans, Albérica a pris le pari osé mais réussi de revisiter la chanson en France depuis les années 30. Avec cette vaste fresque musicale de près de quatre heures, les spectateurs ont pu se remémorer à travers 180 titres des moments de la grande ou de la petite histoire ou même d’instants plus personnels. «Quel moyen plus efficace y-a-t-il d’être touché par des souvenirs que de les évoquer en musique» souligne Bernard Jeannot, metteur en scène, chanteur et fondateur d’Albérica.

Et en effet, il n’y a pas plus évocateur qu’une chanson. «On a tous dans le cœur une petite fille oubliée... et les Beatles chantaient un truc qui m’colle encore au cœur et au corps» fredonne Laurent Voulzy. Comme la Made-leine de Proust, la chanson est un vecteur privilégié de la mémoire et de l’histoire. Mais il y a aussi des chansons pour porter les joies, les craintes, les espoirs. Des chansons pour distraire et faire la fête. Des chansons pour s’insurger, pour dénoncer. Des chansons pour témoigner... Mode d’expression universel, la chanson populaire ou poétique est depuis longtemps l’un des meilleurs moyens pour faire circuler des idées, des passions, des sentiments. Des chansons qui peuvent être également le reflet d’une société à un moment donné.

Et c’est tout cela qui s’est reflété dans le spectacle d’Albérica donné de façon très enlevée avec beaucoup de générosité et d’enthousiasme. Car à la performance artistique des chanteurs et danseurs, s’est ajoutée la performance physique qui fut celle de donner trois représentations en l’espace de 24 heures. Il fallait du souffle. Et c’est ce souffle justement que souhaite apporter Albérica aux Virades de l’Espoir et aux personnes atteintes de la Mucoviscidose. Car comme toujours, l’intégralité de la recette des spectacles de la troupe a été reversée à l’association des Virades que préside localement Marie-Line Dasse.

Source : www.hautanjou.com

Commenter cet article