Prison à vie pour un jeune Britannique de 15 ans, meurtrier d'un enfant

Publié le par Pascal

Un adolescent britannique de 15 ans qui avait tué un camarade de classe de 11 ans souffrant de mucoviscidose a été condamné lundi à la prison à vie, avec une peine incompressible de 12 ans par un juge de Manchester (nord-ouest).

Michael Hamer, qui avait 14 ans à l'époque, avait attiré chez lui le petit Joe Geeling, qui rentrait à pied de l'école le 1er mars dernier dans la banlieue de Manchester (nord-ouest). Il l'avait tué à coups de couteau, après que l'enfant eut refusé ses avances sexuelles, a expliqué lundi le juge Richard McCombe, en prononçant la condamnation de l'adolescent.

La disparition du petit Joe Geeling, enfant extrêmement populaire, et qui en dépit de nombreux séjours à l'hopital menait une vie aussi heureuse que possible, avait suscité une énorme émotion en Angleterre.

Michael Hamer fréquentait comme sa victime le collège catholique Saint Gabriel de Bury, dans la banlieue de Manchester.

L'enfant, décrit comme un "ange" par ses parents, avait été attiré par Hamer chez lui, sous prétexte de lui montrer une lettre. Mais quand l'enfant avait refusé ses avances et l'avait traité de "gay", Hamer l'avait tué avec des couteaux de cuisine lors d'une attaque que le juge a qualifiée lundi de particulièrement "sauvage".

Le jeune meurtrier avait ensuite chargé son corps dans une poubelle roulante et l'avait jeté dans un fossé difficile d'accès, dans un parc proche de l'école. Il y avait été retrouvé le lendemain, et les soupçons s'étaient rapidement tournés vers Hamer, qui a plaidé coupable lundi.

Le père de Joe, Tom Geeling a expliqué lundi qu'il avait été licencié peu avant le meurtre de son fils et n'avait pas pu retrouver du travail depuis, tellement le drame l'a affecté.

"Notre fils était tout pour nous", a-t-il expliqué, racontant un petit garçon "intelligent, plein d'humour et aimant", qui en dépit de la mucovicidose et de nombreux séjours à l'hôpital ne se plaignait jamais de son sort.

Plusieurs autres faits divers violents, impliquant des adolescents ont défrayé la chronique ces derniers mois au Royaume-Uni.

En juin, une adolescente qui avait 17 ans au moment des faits, a été condamnée à la prison à vie à Londres, avec une peine incompressible de 20 ans, pour avoir poignardé à mort de 14 coups de couteau une voisine octogénaire, pour s'entraîner au meurtre.

L'an dernier, une adolescente de 12 ans avait manqué tuer par pendaison un petit garçon de 5 ans qui l'"énervait" parce qu'il l'avait suivie dans un parc de Dewbury (nord). Elle a été placée sous contrôle judiciaire.

Et en mars 2005, un adolescent de 13 ans avait également été condamné à la prison à vie - avec une peine incompressible de 21 mois - pour avoir violé une de ses enseignants à Darlington (nord-est).

Source : www.lemonde.fr

Publié dans l'info minute

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KAC 22/10/2006 12:05

coucou pascal !!! merci ,tout va bien à la maison , carla a vite retrouvé ses habitudes de chipie!!! je viens de lire ton article, je suis effarée par tant de violence de la part de ses enfants ..mon dieu mais dans quel monde on vit ?? j'espère ne jamais avoir a subir une tel tragedie, d'ailleurs je le souhaite à personne !! allez porte toi bien , bisous et bon week end à toi !!